Biens disponibles

Le métier de syndic de copropriété

 

Le syndic est mandaté par les copropriétaires. Responsable de la gestion des parties communes d'un immeuble (ascenseurs, halls d'entrée, cages d'escalier...), il veille au bon état des équipements collectifs et à l'entretien du bâtiment. En cas d'urgence (fuite d'eau, de gaz ou autre sinistre), il fait réaliser les travaux nécessaires.

Assurer la comptabilité

Ce gestionnaire tient la comptabilité générale de l'immeuble, répartit les charges entre les différents propriétaires, règle les factures aux entreprises prestataires et perçoit les provisions de charges. Il recrute et paye le personnel d'entretien (gardien, femme de ménage...).

Faire respecter le règlement

Une fois par an, le syndic organise l'assemblée générale des copropriétaires (pour voter le budget prévisionnel, les travaux à engager, le choix des devis...) et exécute les décisions prises à cette occasion.

Légalement, le syndic est chargé de faire respecter le règlement de copropriété. Il peut engager une procédure judiciaire si un copropriétaire ne paye plus ses charges, par exemple.

 

Principales qualités requises

 

Rigoureux et diplomate

Administrer un immeuble demande des compétences financières, juridiques, fiscales et techniques. Mais ces dernières ne sont pas suffisantes. Des qualités humaines et relationnelles, ainsi qu'une grande rigueur se révèlent tout aussi indispensables.

Fin négociateur

Un syndic doit être capable d'instaurer une relation de confiance avec les copropriétaires. À lui de démontrer son implication et son sens des responsabilités. Au-delà de sa capacité à informer et à communiquer, il doit posséder des aptitudes à la négociation, voire à l'arbitrage. Par exemple, lors des réunions de copropriété, il peut régler des litiges et proposer des solutions en cas de désaccord entre différents intervenants.